Le château du Hohenzollern et le château de Lichtenstein

Ces deux châteaux sont situés non loin l’un de l’autre dans la région allemand du Bade-Wurtemberg. Le château de Hohenzollern possède un style néogothique. Le château de Lichtenstein, à ne pas confondre avec le Liechtenstein est un véritable château de conte de fée.

Ils ont tout deux une très grande portée historique et valent vraiment le détour!

Le château du Hohenzollern

Le Burg Hohenzollern (nom allemand) est situé près de Stuttgart. On considère ce château comme étant le fief ancestral des Hohenzollern, une famille impériale allemande.

Pour pouvoir atteindre les lieux, il faut marcher jusqu’au sommet du mont Hohenzollern qui culmine à 855 mètres d’altitude. Sa construction remonte au XIè siècle. Au fil des ans, la famille Hohenzollern se scinde en deux et deux lignées apparaissent. La branche souabe de la famille reste propriétaire du château. Il fut malheureusement détruit et assiégé à plusieurs reprises, mais il a été reconstitué par les propriétaires afin d’en faire un château plus grand et plus fort.

C’est la troisième version du château construit par Frédéric Guillaume IV de Prusse qui est aujourd’hui en place. Celui-ci a été construit afin de servir comme un mémorial de famille et était donc inhabité jusqu’en 1945. Guillaume de Prusse, ainsi que son épouse, sont enterrés au sein du château.

Durant la visite, il est possible de voir tous les trésors de l’histoire prussienne et notamment la couronne de Guillaume II. Le lieu accueille de nombreux visiteurs cette année et est donc devenu une étape touristique importante.

Le château de Lichtenstein

Ce magnifique château est situé près de la commune de Lichtenstein en Allemagne. C’est un réel château de conte de fée, si bien qu’il est aussi surnommé le château de conte de fée des Wutemberg. En 1842, il est renové et redécoré dans un style de « troubadour » que l’on lui associe aujourd’hui.

Au XIIIè siècle, la famile Lichtenstein décide de fonder ce château fort. Il fut détruit à deux reprises : une fois en 1311 et une fois en 1381. Après sa destruction de 1381, il tombe en ruine puisque personne ne décide de le reconstruire. Le roi Frédéric Ier de Wurtemberg décide, en 1802, de faire du château une résidence de chasse et depuis, celui-ci a été réaménagé et restitué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *